Quand le service aux étudiants de l’UQAC a proposé une croisière aux baleines sur le fleuve Saint-Laurent, nous n’avons pas hésité un seul instant avant de nous inscrire ! Récit de trois heures sur un bateau à scruter l’eau et observer ses habitants les plus emblématiques, avec de belles surprises.

Samedi 16 septembre, 8h : départ pour Tadoussac, à 112km de Chicoutimi. Presque 2h plus tard, nous arrivons à destination après avoir traversé de superbes forêts vallonnées (mais la vraie question est de savoir qu’est-ce qui n’est pas superbe ici ?). Embarquement immédiat à bord du “Grand fleuve”, de la flotte des Croisières AML.

N’oubliez pas de cliquer sur les photos pour les agrandir !

À peine quittons-nous le port qu’un premier dos de rorqual sort de l’eau et est de bonne augure pour la suite des choses. Une biologiste est à bord et donne de nombreuses informations tout au long de la croisière sur les mammifères marins que l’on trouve dans le Parc marin du Saguenay – Saint-Laurent (plus d’infos ci-dessous) : qui peut-on croiser, pourquoi sont-ils là (nourriture, lieu de vie ou juste de passage), reproduction, techniques de chasse…

Nous verrons deux cétacés aujourd’hui : des rorquals et des bélugas. Les rorquals sont là pour manger (jusqu’à 600kg de poisson par jour !) alors que les bélugas ne sont que de passage, nous avons donc beaucoup de chance de les voir ! Il faut d’ailleurs être attentif, car ils peuvent remonter à la surface n’importe où pour respirer (ou attaquer pour les rorquals) et ces moments sont très courts : ce n’est pas le moment de rêvasser.

Le capitaine et son équipe nous placent dans une zone propice à l’observation, là où se rencontrent la rivière Saguenay et le St-Laurent : le courant créé est plein de poissons. Nous y restons un bon moment et avons l’occasion de voir plusieurs mammifères avant de partir plus au large dans l’espoir de voir des baleines. Nous n’y arriverons cependant pas, mais la biologiste en profite pour nous donner des détails sur la géographie des environs et notamment du fjord du Saguenay, où se trouvait auparavant un glacier.

L’entrée du fjord du Saguenay

Avant de rentrer au port, nous entrons un peu dans le fjord et recroisons des bélugas, qui cette fois sont très près du bateau ! Ils nagent paisiblement et n’ont pas l’air inquiets par cette grosse masse qui flotte à côté d’eux. Devant nous, le traversier reliant Tadoussac à Sainte-Catherine : c’est le seul moyen de traverser le Saguenay, sinon il faut remonter jusqu’à Chicoutimi ! Aucun pont n’enjambe la rivière entre ces deux villes, ce qui est assez impressionnant quand on y pense. Fonctionnant été comme hiver, il est tout bonnement indispensable à la vie du coin.

13h, c’est déjà la fin de la croisière. Au total, nous avons dû voir une petite dizaine de rorquals et tout autant de bélugas. C’était vraiment une très chouette expérience : quel plaisir d’observer ces animaux dans leur milieu naturel plutôt que dans des aquariums, et se dire que cette fois c’est à nous les hommes de nous adapter à eux, pénétrer dans leur territoire et se faire à leurs habitudes plutôt que l’inverse où ils sont à notre disposition dans des zoos ou aquariums. Et toujours ce bel environnement, qui s’embellit encore plus avec les couleurs d’automne qui commencent à habiller les arbres (je crois que je suis sérieusement en train de tomber amoureuse de cette région).

Mon seul regret pour cette sortie : ne pas être mieux équipée niveau photo ! Je m’étais déjà fait la réflexion cet été en randonnant, je pense que mon prochain achat sera un objectif avec une longue focale, pour faire des photos de loin. J’y reviendrai sans doute dans un autre article, mais cela me semble de plus en plus nécessaire (bien que mon porte-monnaie risque de faire la tête).

En bref, une bien belle sortie pour les touristes que nous sommes (soyons honnêtes), qui m’a d’ailleurs donné envie de faire une autre croisière, dans le fjord du Saguenay cette fois… affaire à suivre !

Marins d’eau douce !

3 Thoughts to “Croisière aux baleines à Tadoussac”

  1. Belle experience Marie!
    Lorsque nous etions allés làbas on avait fait la croisiere, mais la meilleure observation a été faite depuis les rochers au centre d’observation des baleines.
    Si tu aimes les grands espaces c’est sur que le Canada va te plaire. Bon séjour
    Bises

    1. Salut Ana ! On aurait aimé passer un peu de temps sur les rochers aussi, mais malheureusement nous avons juste eu le temps de déjeuner avant de devoir repartir… Des amis qui y sont allés quelques temps après nous ont cependant confirmé que c’était un bon spot pour avoir une belle vue sur la baie et le fleuve. Pas de baleines pour eux cependant non plus, elles faisaient aussi les timides !

Laisser un commentaire