“Un jour j’irai à New-York avec toi…” à défaut d’avoir emmené quelqu’un avec moi pour cette fois, me voici tout de même dans la grosse pomme pour cinq jours avec deux amies en échange ici !

Pour cette première journée, nous avons arpenté les rues du sud de Manhattan (“lower Manhattan”, s’il vous plaît !). Après avoir voyagé en bus cette nuit (8h de trajet environ) et être arrivée sur les coups de 7h du matin, le premier défi est de se procurer une carte de métro illimitée à la semaine (33$). Manque de bol, les machines automatiques sont en maintenance et n’acceptent que le cash, que je n’ai pas encore… c’est parti pour remonter à la surface et trouver un distributeur. Cela aura eu le mérite de me faire réaliser que la gare est littéralement à deux pas de Times Square, d’ailleurs encore vide à cette heure matinale (ce qui est assez étrange !). Les écrans géants, néons et autres publicités surdimensionnées sont impressionnants, d’autant plus que leur lumière criarde tranche nettement avec la faible lueur du matin ; pas le temps de traîner cependant, je retourne dans le métro direction Brooklyn, où vivent Perrine et Xuan.

Une petite demi-heure plus tard, me voilà chez elles. On prend le temps de petit-déjeuner et se doucher avant de partir aux environs de 11h30.

Première étape du jour : Wall Street et le Financial District. L’ambiance est plutôt plate étant donné que nous sommes dimanche, et c’est somme toute un quartier comme les autres avec ses buildings et sa Bourse. Je n’ai pas ressenti la frénésie monétaire caractéristique de ce lieu, mais je mettrai volontiers cela sur le compte du weekend !

Au bout de la rue se trouve la Trinity Church, et nous décidons d’y entrer pour la visiter sans réaliser que c’est l’heure de la messe. Nous décidons donc de rester et assister à la fin de l’office, impressionnées par l’orgue et les chants de la chorale. Un petit moment hors du temps !

Direction le sud ensuite et la célèbre statue du Charging Bull, littéralement prise d’assaut par les touristes qui lui touchent les cornes, la tête ou les testicules afin de s’attirer la bonne fortune. Impossible de faire une photo correcte, nous ne restons pas longtemps sur place !

À la pointe sud de Manhattan se trouve le Battery Park, d’où partent les bateaux pour la Statue de la Liberté et Ellis Island. Nous voyons au loin la belle dame de bronze (avec une vue agrémentée de grues navales en arrière-plan, beaucoup moins romantique que sur les brochures) puis décidons de remonter en direction du 9/11 Memorial.

Sur place, l’ambiance est solennelle et, à titre personnel, lourde de sens. Les deux bassins marquant les emplacements des anciennes tours rappellent que cet événement nous a tous marqués à jamais, d’une façon ou d’une autre. Être sur place, lever les yeux et se rappeler les images des avions percutant les tours prend une toute autre dimension. Il est impossible d’imaginer ce qu’ont pu ressentir les témoins ce jour-là, mais cette visite a été pour moi émouvante : être ici force au recueillement.

À côté du mémorial et du musée se trouve un centre commercial à l’architecture très intéressante. L’extérieur ressemble à l’aéroport de Lyon St-Exupéry avec une sorte de dorsale, et l’intérieur est tout aussi beau.

Coup d’œil sur nos montres : il est déjà presque 14h et nos estomacs commencent à crier famine. Nous décidons de mettre le cap sur Chinatown pour aller tester des fried dumplings recommandés par le Routard. Et quelle bonne adresse !

Située au 106 Mosco Street, cette enseigne sans nom renferme pourtant une cuisine délicieuse et terriblement cheap : à peine 1,25$ pour 5 dumplings (des ravioles à la viande), et le même prix pour 4 fried pork bun dont la saveur vous fera tomber par terre. Une soupe et du thé ainsi que des dumplings surgelés à emporter sont aussi proposés, à des prix ridiculement abordables.

Pour 3$ (n’oubliez pas que les taxes ne sont pas incluses dans les prix affichés ici non plus), nous avons donc pu nous régaler avec de délicieuses ravioles. Je saliverai encore longtemps en me rappelant leur mélange d’épices parfait !

Le ventre plein, nous continuons nos déambulations dans Chinatown et profitons des étals débordant dans la rue : souvenirs, babioles, alimentation… le chinois remplit nos oreilles et nos yeux puisque tout ici est marqué dans la langue, en plus de l’anglais. Juste à côté se trouve Little Italy, mais le quartier fait pâle figure au niveau de son importance et de son caractère par rapport à son voisin dragon.

Notre périple du jour se terminera dans le Washington Square Park, où une œuvre de l’artiste Ai Weiwei est d’ailleurs en cours d’installation sous l’arche du parc. De nombreux new-yorkais profitent ici de leur dimanche après-midi sous les arbres.

17h, nous sommes de retour à l’appartement après une dizaine de kilomètres de marche. Mes premières impressions de la vie new-yorkaise ? Déjà, manque de chance : la météo n’est pas bonne, il pleut et fait plutôt chaud et très humide. Pas très agréable au bout de plusieurs heures de marche ! Ensuite, ça fourmille dans tous les sens, tout le temps (Marie le rat des champs découvre une mégalopole, wahou) : je ne suis pas sûre d’apprécier si je devais y vivre de façon permanente (mais ça tombe bien, la question ne se pose pas pour le moment). Pourtant, ne critiquez pas trop vite mon attitude de campagnarde : je suis habituée à Paris et me mets même à apprécier son rythme. La chose qui m’a vraiment le plus surprise est la température : j’ai beau avoir regardé la météo avant de partir, je ne m’attendais pas à ce qu’il fasse si chaud ! Je ne sais pas vraiment si c’est dû à la saison ou au fait d’être dans une ville (entre le béton et manque de verdure), mais c’est assez impressionnant d’avoir ce ressenti en octobre, surtout qu’il faisait plutôt bon voire frisquet à Chicoutimi ces derniers temps !

Demain, la pluie est encore au rendez-vous toute la journée, je ne sais donc pas vraiment ce que nous ferons mais cela incluera bien entendu des activités d’intérieur. On se retrouve donc très vite pour la suite des vacances in the Big Apple !

À voir : la galerie complète du séjour

2 Thoughts to “New-York jour 1 : lower Manhattan”

  1. Tu marches dans les traces de ta mère et de ta tante… 28 ans plus tard ! Que de bons souvenirs pour moi, j’espère qu’il en sera de même pour toi !

    1. Héhé oui, je ne peux m’empêcher de me rappeler de tes photos avec Vivie lorsque je marche 😉 Vous aviez les tours jumelles vous cependant ! ^^

Laisser un commentaire