Oups, cela fait un petit moment que je n’ai pas pris le temps d’écrire… ! Je serais presque tentée de dire que j’ai de bonnes excuses pour justifier cela, alors continuez la lecture pour découvrir un peu qu’est-ce qui m’a tant occupée ces derniers temps.

Note : suite à un petite problème technique, je n’arrive pas à ajouter des photos à cet article… Alors restez dans le coin pour les voir une fois que j’aurai résolu ce petit souci !

Une sortie en chiens de traineaux

Au début du mois de février, je crois que nous avons choisi l’une des pires journées en termes de température pour découvrir les chiens de traineaux. Il faisait en effet pas moins de -30°C, et je peux vous dire que mes pieds en ont bien souffert malgré mes super bottes Sorel. Après avoir passé une partie de la matinée à nous occuper des chiens avec les soigneurs, nous sommes partis en balade 1h avec 30min en tant que passager puis 30min en tant que musher. Et croyez-moi, il est plus facile d’être passager que conducteur ! Les deux postes ont cependant leur charme, et c’est un beau souvenir que je suis ravie d’avoir pu créer ici.

Du ski (et plus !) en fin de semaine

Eh oui, je dis “et plus !” car qui l’eut cru… *roulements de tambour* j’ai essayé le snowboard ! L’effort est assez incroyable pour être souligné, en tant que skieuse invétérée depuis toute petite. L’argumentation a été un peu longue avant que je ne sois convaincue, mais c’est bel et bien arrivé. Du coup, aujourd’hui, je cumule fièrement 2 matinées de snow passées sur des pistes vertes et sans maîtriser encore les virages normaux (je descends toujours en feuille morte, pour les connaisseurs), mais le télésiège et téléski sont acquis… c’est plutôt correct, non ? En tout cas je m’amuse beaucoup mais mon cœur appartiendra toujours au ski !

Par ailleurs, j’ai eu la chance de pouvoir faire du ski de randonnée, appelé ici “haute route”. Encadrés par un guide, nous étions une dizaine d’étudiants et avons passé une journée complète à se balader dans les sapins, descendre entre les arbres (sur une neige de printemps malheureusement beaucoup trop dure pour pouvoir prendre réellement du plaisir…) puis recommencer, le tout ponctué d’une pause midi dans un petit refuge tout mignon. C’était également une grande première pour moi, et encore une belle découverte très sportive ! Le cardio est mis à rude épreuve et la technique est tout de même différente du ski traditionnel, mais je dis oui à l’ouverture et à l’aventure de ce genre. Maintenant, il faudra remettre le couvert en France !

Et de la motoneige !

Quand je vous disais que je ne chômais pas… ! Vous le saviez déjà si vous me suivez sur Instagram (et si ce n’est pas le cas, foncez, c’est le réseau où je suis le plus active) : à Pâques, j’ai fait un tour en motoneige. Une activité incontournable de l’hiver québecois (vous n’avez pas idée du nombre de motoneigistes qu’il y a ici et de la quantité monstrueuse de chemins de motoneige) qu’il fallait se dépêcher de découvrir avant que la neige ne fonde. Rendez-vous était donc pris pour le 1er avril, et malgré mon appréhension initiale en tant que novice totale en matière d’activités motorisées, tout s’est bien passé et le guide nous a offert une promenade très sympa avec un magnifique point de vue sur le fjord du Saguenay. J’aurais pu rester longtemps à cet endroit, et il m’a donné hâte à l’été pour pouvoir enfin randonner à nouveau !

En parlant d’été…

L’hiver n’en finit plus ! Comme le disent si bien les gens ici : “Chuis plus capable !”. Alors qu’on se réjouissait d’avoir enfin du beau temps et des températures clémentes (autrement dit, entre 0 et 4°C) depuis quelques semaines, qui faisaient enfin fondre la neige et revenir les oiseaux, la météo a décidé qu’elle n’en avait pas fini avec nous et nous a envoyé une belle tempête de neige cette semaine. Résultat : une vingtaine de centimètres de neige fraîche sur la région, et des habitants plutôt exaspérés haha ! Personnellement, j’ai été tiraillée entre ma joie habituelle lorsqu’il neige, et la réalisation qu’on était au mois d’avril et qu’il serait peut-être enfin temps que le printemps s’installe pour de bon… Parce que je commence à en avoir marre de porter encore mes bottes d’hiver et ma veste chaude ! À quand les baskets et les trajets vers le travail en pull ? Pas de panique cependant, les sols avaient déjà commencé à se réchauffer et le soleil est de retour : les choses reviennent doucement en ordre et la neige fond bien. Je garde espoir, j’arriverai à me mettre en short avant mon départ en juillet haha !

 

Vous l’aurez compris, l’hiver tire doucement (mais sûrement, espérons-le) sa révérence. Plusieurs mois de neige et de froid parfois intense nous ont permis de faire le plein d’activités typiques et tout autant de découvertes. Je suis toujours aussi reconnaissante et heureuse d’être ici, même si la météo fait parfois des siennes et on voudrait accélérer la venue du beau temps. Comme je l’ai déjà dit sur Instagram, vivre des extrêmes météorologiques permet d’apprécier chaque saison à sa juste valeur et d’en profiter à 100%. Parce que même si cet hiver a pu être tannant… Il me manquera !

Laisser un commentaire