« Le temps est bon, le ciel est bleu, nous n’avons rien à faire, rien que d’être heureux… » voilà comment on pourrait résumer la très belle fin de semaine prolongée que nous venons de passer à La Malbaie !

Profitant d’un jour férié, nous sommes partis dans la région de Charlevoix, sur les rives du St-Laurent, à 2h30 de Chicoutimi. N’ayant aucune idée précise de ce qui nous attendait dans la région – à part qu’elle en valait le détour et est un incontournable du Québec – le séjour n’en a été que plus agréable.

Comme ici, les paysages sont vallonnés et le contraste avec le fleuve est magnifique. Les routes offrent de nombreux panoramas impressionnants et chaque trajet est un régal pour les yeux. De plus, la haute saison n’ayant pas encore totalement démarré, nous avons pu profiter de tout sans être noyés parmi les autres touristes.

 

Note : Peu de photos sont présentées dans cet article, mais comme expliqué précédemment le blog change de fonctionnement ! Vous retrouverez une grande sélection de photos dans la galerie dédiée, dont le lien est affiché en fin de chaque article. N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette nouvelle façon de faire.

 

Lors de notre arrivée vendredi après-midi, Sam voulait pêcher. Cela s’est avéré un peu plus compliqué que prévu, mais nous a tout de même permis de passer un peu de temps en bord de lac et de bien lancer le weekend.

La journée de samedi a été consacrée à la randonnée, avec la première sortie de 2018, wouhou ! Bien contente d’avoir ressorti les chaussures et fait chauffer les jambes. Dans le Parc national des Hautes Gorges de la rivière Malbaie, nous avons opté pour le sentier de l’Acropole des Draveurs, un trajet de 11km culminant à plus de 1000m d’altitude et avec un dénivelé de 800m positif. Une reprise plutôt correcte avec une bonne moitié du chemin faite dans la neige – pas toujours évident. De là-haut, le spectacle a été magnifique et nous a prouvé une nouvelle fois que le Québec regorge décidément de beaux paysages.

Dimanche a été placé sous le signe de la spontanéité, puisque nous avons tout décidé sur des coups de tête ce jour-là. Le matin, promenade en quad dans la forêt : une grande première pour moi, mais finalement semblable en quelques points au skidoo que nous avons fait cet hiver. Vraiment débutante dans les sports motorisés, je dois avouer que j’y prends goût même si je ne peux m’empêcher de penser à tout le bruit qu’on fait et tous les animaux/personnes qu’on peut déranger.
S’en est suivi un pique-nique au bord d’un lac et une virée à l’Isle-aux-Coudres, une île sur le St-Laurent vraiment charmante et calme où l’odeur d’iode et de vase m’a rappelé la Bretagne. Quelques arrêts – toujours spontanés –, quelques photos et une glace plus tard, nous voilà de retour sur le continent avec de beaux souvenirs en tête.

Le lendemain, il fallait déjà repartir… Mais avant cela, plusieurs endroits restaient encore à visiter. Direction la ville de Baie-St-Paul pour commencer, réputée pour ses artistes et plutôt pittoresque avec de belles maisons typiquement québecoises. Après avoir flâné dans les rues et visité les expositions du centre culturel, c’est l’heure de trouver un endroit pour déjeuner.
Toujours dans notre optique #yolo, on se lance sur la route en se disant qu’on trouvera bien un endroit où se poser… et oh boy, quel endroit ! Une terrasse déserte surplombant le St-Laurent et l’Isle-aux-Coudres, autant dire un pique-nique 5 étoiles !
Prochaine étape : Port-au-Persil, toujours aussi désert et calme que les autres lieux, où les premiers Écossais se sont établis après leur traversée de l’Atlantique. La chapelle bâtie à leur époque est toujours debout, et l’immensité du St-Laurent couplée au soleil radieux donnait vraiment envie de rester plus longtemps et juste profiter de la vie

Mais toute bonne chose a une fin ! Nous voilà donc dans la voiture sur la route du retour au Saguenay. Au final, cette fin de semaine prolongée 100% ensoleillée a fait beaucoup de bien au moral et a permis de recharger les batteries, en plus de découvrir une région vraiment, vraiment charmante. J’avoue avoir été rêveuse devant les maisons au bord du fleuve ou avec une superbe vue… Et contemplative face à la grandeur des paysages qu’on a pu voir. Un séjour sans stress ni pression ou le plaisir a été le maître-mot, impossible de demander plus 😊

Très hâte au prochain séjour ou la prochaine randonnée ! Maintenant que la neige a fondu quasiment partout, on va pouvoir profiter.

 

 

À voir : la galerie complète de notre séjour

 

Laisser un commentaire